Adorer à l’école du Bienheureux Charles de Foucauld

“Ayons une grande dévotion à ce Coeur-Sacré de Jésus, par lequel Dieu a allumé le feu sur la terre.”
(Imitation du Bien-Aimé p.59)

1) Prenons conscience que le Seigneur nous attend

“Depuis combien de temps Dieu patiente !
Depuis combien de temps il jardine notre âme sans qu’elle rapporte de fruit!” (Imitation du Bien-Aimé p.62)

“L’action de grâce doit tenir une très grande place dans nos prières, car la bonté de Dieu précède tous nos actes ; elle environne tous les instants de notre vie. Quand nous sommes devant le Saint-Sacrement surtout, que notre premier mot soit toujours :
“Merci, merci d’être à vos pieds! Que je suis heureux…” (Méditation sur l’Évangile Lc15,10)

2) Mettons nous en sa Présence

“Notre Seigneur se prosterne pour prier.
Imitons-le : aimons à prier prosternés, à genoux, dans les postures les plus pénitentes, les plus humbles, les plus suppliantes : ce sont, de toutes les manières, celles qui nous conviennent le mieux, et ce sont aussi les plus douces, pour nous, car ce sont les plus amoureuses.” (Pensées et maximes p65)

“Vous êtes, mon Seigneur Jésus, dans la Sainte Eucharistie, vous êtes là, à un mètre de moi ! Votre corps, votre âme, votre humanité, votre divinité, votre être tout entier est là, dans sa double nature.
Que vous êtes près, mon Dieu, mon Sauveur, mon Jésus, mon Frère, mon Epoux, mon Bien-aimé…” (La Dernière place p91)

3) Demandons-lui la foi !

“Elle me manque si souvent pour deux causes : parce que je me regarde trop et je ne regarde pas assez Dieu ; j’ai les yeux sur mon indignité au lieu de les avoir sur Sa bonté, sur Son amour, sur Son Cœur ouvert pour moi… (Méditation sur l’Évangile Mt9,22)

“Notre Seigneur nous apprend à prier : il faut d’abord demander à Dieu ce que nous désirons, avec la simplicité de l’enfant qui parle à son père, et après cela, ajouter : “Cependant non ma volonté mais la Vôtre”. (Contemplation p45)

“Faisons ainsi : point de recherche dans nos prières; la simplicité absolue; demandons ce que désire notre cœur.” (Méditation sur l’Évangile Mt26,39)

4) Ouvrons-Lui notre cœur, adorons-Le !

“Louons donc dans nos prières, adorons, ne nous contentons pas de dire merci, pardon, secourez-nous, mais faisons précéder ces trois invocations si nécessaires de celle-ci : ” Je vous adore”, c’est à dire : Je vous aime, je Vous loue, Vous êtes infiniment beau, infiniment aimable, je le proclame de toutes mes forces.” (Méditation sur l’Évangile Lc19,40)

“Veillons pour Dieu, élevons vers Lui nos cœurs et nos mains ; répandons nos âmes à Ses pieds et à cette heure où le tête-à-tête est si secret et si doux, jetons-nous à ses genoux, et jouissons du tête-à-tête avec notre Créateur.” (Méditation sur l’Évangile Mc1,35)

5) Avec Marie

“Ô Notre-Dame du Perpétuel-Secours, vous que je n’ai jamais invoquée en vain, obtenez-moi ce bienfait et ayez la main sur moi, pour m’empêcher de dormir, comme je le fais si souvent, hélas ! Lorsque je suis aux pieds de Notre-Seigneur et qu’Il m’invite à Le prier, à prier avec Lui, à passer une heure en tête-à-tête avec Lui !” (Contemplations p31)

“Je remets mon âme entre vos mains. Je vous donne tout ce que je suis pour que vous fassiez en moi ce qui plaît le plus à Jésus ” (15 aout 1905, carnets de Tamanrasset)

6) Pour nous unir au Seigneur

“Je m’unis donc à Vous, ô Jésus, mon Seigneur, pour louer Votre Père !
Je m’unis à Vous, ô Saint-Esprit, « qui poussez en moi des gémissements inénarrables », pour louer Jésus! Je m’unis à Vous, ô Père, ô Fils, pour louer l’Esprit-Saint, Votre égal et mon Dieu !.. Que l’adoration, l’acte d’amour, de louange, soient donc dans toutes nos prières, et qu’ils soient au commencement, en premier lieu, comme l’acte de respect et d’amour, première chose qui se fait en nous quand nous abordons Dieu…” (Méditation sur l’Évangile Lc 19,40)

“Mon Père, je me remets entre Vos mains ; mon Père, je m’abandonne à Vous, je me confie à Vous ; mon Père, faites de moi tout ce quII vous plaira ; quoi Vous fassiez de moi, je Vous remercie ; merci de tout, je suis prêt à tout ; j’accepte tout ; je Vous remercie de tout ; pourvu que Votre volonté se fasse en moi, mon Dieu pouvu que Votre volonté se fasse en toutes Vos créatures, en tous Vos enfants, en tous ceux que Votre Coeur aime, je ne désire rien d’autre, mon Dieu ; je remets mon âme entre Vos mains je vous la donne, mon Dieu, avec tout l’amour de mon coeur, parce que je vous aime, et que ce m’est un besoin d’amour de me donner, de me remettre en vos mains sans mesure ; je me remets en vos mains avec une infinie confiance, car vous êtes mon Père.” (Méditation sur l’Évangile Lc23,46)

7) Intercession

“Demandons donc hardiment à Notre-Seigneur les choses les plus impossibles à obtenir, quand elles sont pour Sa gloire, et soyons sûrs que Son Coeur nous les accordera d’autant plus qu’elles semblent humainement plus impossibles, car donner l’impossible à ce qu’Il aime est doux à Son Coeur. et combien ne nous aime-t-il pas ?” (Méditation sur l’Évangile Mt17,19)

“Notre apostolat ne sera fructueux que si nous prions pour ceux que nous voulons convertir, car Notre-Seigneur ne donne qu’à celui qui demande, n’ouvre qu’à celui qui frappe… Pour que Dieu mette de bonnes paroles sur nos lèvres, de bonnes inspirations dans nos coeurs, la bonne volonté dans les âmes de ceux à qui nous nous adressons, il faut la grâce de Dieu, et, pour la recevoir, il faut la demander… Ainsi, quel que soit notre genre de vie, prions beaucoup, beaucoup pour la conversion des pécheurs, puisque c’est pour eux surtout que Notre-Seigneur travaille, souffre et prie.” (Méditation sur l’Évangile Mt18,14)

PARTAGEZ CETTE PAGE :
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Print Friendly, PDF & Email
Ado Antony

GRATUIT
VOIR