Antony … une histoire d’oratoire !

Nous avons retrouvé cette histoire écrite par Soeur Hélène en Janvier 2014 au sujet de l’oratoire Saint-Raphaël. Un beau souvenir dont l’histoire se poursuit, avec l’Adoration Continue ! Voici l’histoire :

Si l’oratoire de la ruelle A. Riou a Antony pouvait parler, je crois qu’il aurait beaucoup de choses a dire : tant de gens y ont fait des haltes devant le Seigneur, tant de messes y ont été célébrées, tant de sœurs y ont dit l’office ou fait oraison… je vais donc me substituer à lui pour qu’il puisse prendre la Parole En fait, il y a je crois, une trentaine d’années, le noviciat des sœurs orantes de I’assomption vivant dans les locaux de Saint-Raphaël a installé cet oratoire : une pièce toute simple avec la présence réelle et son tabernacle, quelques chaises empaillées, des bancs faisant le tour de la pièce, une porte ouverte sur la rue ce qui a permis a beaucoup de personnes d’y venir. Je crois même que Sour Monique-Anne (une sœur Orante y animait des groupes de prière…).

Quand les orantes sont parties, les choses ont continué, la communauté s’y retrouvait chaque jour pour y célébrer I’ Office : même quand nous étions moins nombreuses nous sommes restées fidèles à ce rendez-vous avec le Seigneur et continuer la prière de louanges et d’intercession dont notre monde a tant besoin !

Beaucoup de groupes de la Paroisse y venaient régulièrement le soir : les 18-25 ans, les équipes du catéchuménat les fiancés se préparant au mariage ; également dans la journée : pour dire le chapelet ensemble, d’autres préféraient un temps de solitude au calme, loin du bruit environnant : certains des prêtres de Saint-Saturnin appréciaient le silence et le calme de ce lieu béni.

Et puis, voilà que le départ des dernières sœurs de la communauté était annoncé : « que va devenir l’Oratoire ? Qui va s’en occuper ?… Ouvrir et fermer la porte sur la rue, faire le ménage etc… »

Une paroissienne a donc proposé ses services : elle venait le matin de bonne heure avant d’aller au travail et à son retour passait refermer la porte. Cela a tenu quelques temps, jusqu’au jour où la porte d’un placard a été forcée, sans doute s’imaginait-on trouver des merveilles dans ce précieux placard, mais non : rien que des vases !!

Du coup, l’oratoire s’est retrouvé fermé. Mais le Père Antoine (l’actuel curé) et sans doute aussi quelques paroissiens, a décidé de relever le défi. Une équipe de paroissiens s’est constituée pour permettre à nouveau l’accès a l’Oratoire, mais où donc pouvait être la clé du tabernacle ? Le directeur de Saint-Raphaël en avait bien une qui lui avait été remise à notre départ , mais impossible à trouver dans le fatras des clés de l’établissement.

Que faire ? En cherchant bien auprès des personnes ayant beaucoup fréquenté ce lieu, l’une d’elles a remis ladite clé au Père Antoine : elle l’avait en sa possession depuis longtemps, Sœur Anne-Marie Le Moigne la lui ayant confiée pour lui permettre de prier avec la porte du tabernacle ouverte !

Il ne restait plus au Père Antoine qu’a réouvrir officiellement I’Oratoire par une belle célébration et la remise dans sa maison « du Saint Sacrement ». Cela a eu lieu, il y a environ une quinzaine de jours avec les paroissiens qui se sentaient concernés.

Pour le moment cet oratoire n’est ouvert qu’aux week-end (ceux qui le souhaitent peuvent venir chercher la clé à l’accueil de la paroisse). C’est le gardien de Saint-Raphaël qui en ouvre et ferme les portes ; mais les choses ne doivent pas en rester là, on espère bien le réouvrir toute la semaine, mais peut-être faudra-t-il encore un peu de temps !

Soeur Hélène, Janvier 2014

 

PARTAGEZ CETTE PAGE :
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Print Friendly, PDF & Email