Le Rosaire Eucharistique

Lorsque nous récitons le rosaire en présence du Saint-Sacrement, NOUS AIMONS JÉSUS AVEC LE COEUR DE MARIE.

Les quinze mystères du rosaire sont en relation et sont centrés sur le mystère principal de notre foi, la Sainte Eucharistie où “l’oeuvre de notre rédemption s’accomplit” (Vatican II). L’Eucharistie continue et actualise les quinze mystères du rosaire.

Lorsque nous venons à l’Eucharistie, nous venons à Bethléem, car l’Eucharistie est le prolongement de l’incarnation du Christ sur la terre. Voilà le thème des mystères joyeux. Vivre les mystères joyeux: l’obéissance, la confiance, l’adoration, la consécration de Marie, voilà la cause de notre joie.

Lorsque nous venons à l’Eucharistie, nous venons au calvaire, car Jésus y renouvelle le sacrifice parfait de la croix et continue de s’immoler par amour pour nous où “la victoire et le triomphe de sa mort s’actualisent de nouveau.” (Vatican II) L’Eucharistie est le fruit de la Passion du Seigneur. Voilà le thème des mystères douloureux.

Lorsque nous venons à l’Eucharistie, nous venons à la résurrection, car c’est la demeure du Christ ressuscité ! De son trône, il est le Bon Pasteur qui nous garde. L’Eucharistie est un avantAgoût du ciel et une anticipation de la gloire future qui nous attend, où nous aimerons Dieu avec l’amour même Dieu. Voilà le thème des mystères glorieux.

Le Coeur de Marie est la porte qui mène directement au Coeur de Jésus. Marie est la porte par laquelle nous entrons dans le Sacré-Coeur de Jésus. PUISQUE MARIE EST “COMBLÉE DE GRÂCES”, CHAQUE ‘JE VOUS SALUE MARIE’ OUVRE NOTRE ÂME AUX PRÉCIEUSES GRÂCES QUI ENRICHISSENT NOTRE ESPRIT, AUGMENTENT NOS VERTUS, ET NOUS CONDUISENT À UNE UNION PLUS PROFONDE AVEC LE Coeur EUCHARISTIQUE DE JÉSUSLes Coeurs de Jésus et de Marie forment une union si parfaite qu’à chaque ‘Je vous salue Marie’, nous rentrons en communion avec l’esprit même de Jésus comme un ‘souffle spirituel’ d’inspiration divine qui vivifie notre âme.

LES MYSTÈRES JOYEUX DU ROSAIRE

  1. L’ANNONCIATION: La joie de dire ‘Oui’ à Dieu: Le ‘oui’ de Marie nous valut la Sainte Eucharistie, car le corps de Jésus a été formé à partir du Coeur immaculé de Sa Mère, de sa chair Jésus prit la chair qu’il nous donne au Saint-Sacrement. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous disons ‘Oui’ à Dieu.
  2. LA VISITATION: Comme que Jean-Baptiste reconnaît Jésus caché dans le sein de Marie, premier tabernacle du Seigneur, de même nous reconnaissons Jésus caché au Saint-Sacrement, mystère de notre foi. Avec chaque ‘Je vous salue Marie, nous exprimons notre confiance en Dieu.
  3. LA NATIVITÉLa Sainte Eucharistie est la continuation de l’incarnation du Christ sur terre. Avec le mystère de l’Eucharistie, c’est Noël tous les jours. Lorsque nous venons au Saint-Sacrement, nous venons à Bethléem dont le nom signifie ‘maison du pain’. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous offrons à Jésus l’adoration parfaite de Marie à Bethléem.
  4. LA PRÉSENTATIONPar notre consécration, Marie prend nos pensées, nos paroles et nos actions et les rend agréables à Jésus. Elle les purifie dans son amour, les enrobe de ses mérites et les présente au Coeur eucharistique de Jésus. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous disons à Marie, ‘tout à Toi, Totus Tuus.’
  5. LE RECOUVREMENTAprès trois jours, Marie retrouve Jésus qui était perdu. Le perdre lui cause une souffrance insupportable et son Coeur fut broyé d’angoisses et de tourments. Le retrouver lui cause une joie indescriptible ! À présent, la vie de Marie consiste à aider l’humanité à trouver Jésus au Saint-Sacrement. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous nous réjouissons toujours dans le Seigneur, joie de notre Rédemption.

LES MYSTÈRES DOULOUREUX DU ROSAIRE

  1. L’AGONIE AU MONT DES OLIVIERSIl entre en agonie lorsqu’il réalise que la Sainte Eucharistie sera tant rejetée et si peu appréciée. Rejeter l’Eucharistie est rejeter Jésus lui-même. Il demanda alors: «Ne pouvezA vous pas veiller une heure avec Moi?» Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous prions pour que Jésus soit adoré dans le Très Saint-Sacrement!
  2. LA FLAGELLATION: L’Eucharistie découle de la Passion de Jésus. C’est le doux fruit de toutes ses souffrances. De même que le blé est battu et broyé avant de devenir pain, Jésus, notre Blé divin accepte volontairement d’être battu, le Coeur broyé et accablé d’humiliations afin de devenir pour nous “le pain vivant descendu du ciel.” Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous prions pour être pur dans nos pensées et nos actions.
  3. LE COURONNEMENT D’ÉPINES: Nous méditons non seulement sur la couronne d’épines qui meurtrit la tête de Jésus, mais aussi sur celle qui blesse son Sacré Coeur. Cette couronne, symbolisant l’ingratitude du monde envers son amour eucharistique, lui cause en ce moment plus de douleur que ce qu’il a souffert pendant sa passion tout entière. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous prions en réparation de l’indifférence et de l’ingratitude envers le Saint-Sacrement.
  4. LE PORTEMENT DE LA CROIXJésus embrasse et étreint sa croix par amour pour nous car par sa sainte croix il devient un avec nous dans l’Eucharistie. L’Eucharistie est le don de la Passion du Christ. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, aide nous à accomplir notre devoir quotidien.
  5. LA CRUCIFIXIONJésus ne peut rien nous donner de plus que le don total de lui-même dans la Sainte Eucharistie. Il s’offre sur la croix par amour pour nous, pour nous donner son corps dans la sainte Eucharistie. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous prions pour que tu attires tous les hommes au Coeur Eucharistique de Jésus.

LES MYSTÈRES GLORIEUX DU ROSAIRE

  1. LA RÉSURRECTIONLa glorieuse résurrection de Jésus continue dans la gloire de ce Très Saint-Sacrement.C’est ici que demeure notre Sauveur ressuscité où il donne sa vie, sa lumière et son amour à ceux qui viennent en sa présence. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, Jésus, augmente notre foi en ta présence réelle.
  2. L’ASCENSIONMarie est la parfaite adoratrice de la sainte humanité de Jésus au Saint-Sacrement. Après son ascension, Marie passe toute sa vie devant Jésus dans la Sainte Eucharistie. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, daigne, Seigneur, avec Marie amener l’espérance à toute l’humanité.
  3. LA PENTECOTELes apôtres en prière sont réunis autour de Marie lorsque le Saint-Esprit descend sur eux comme des langues de feu, ce même feu d’amour divin qui enflamme le Coeur de Jésus dans l’Eucharistie où “l’amour même de Dieu est répandu en nos Coeurs.” Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous te prions, Saint-Esprit, viens renouveler la terre entière.
  4. L’ASSOMPTIONMarie est élevée au ciel et son Coeur s’unit à jamais au Coeur de Jésus. Ces deux Coeurs battent à l’unisson. Là où est Jésus, là se trouve Marie. On l’appelle Notre Dame du Saint-Sacrement. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, unis-nous davantage au Coeur Eucharistique de Jésus et à ton Coeur immaculé.
  5. LA COURONNEMENTMarie est élevée au sommet de la gloire parce qu’elle a laissé Dieu l’abaisser dans les profondeurs de l’humilité. Jésus, par Marie, nous te soumettons humblement notre Coeur en réponse à l’Eucharistie où tu nous donnes ton Coeur. Avec chaque ‘Je vous salue Marie’, nous prions pour le triomphe du Coeur Immaculé de Marie et du règne de ton Très SacréACoeur dans tous les Coeurs afin que «Dieu soit tout en tous.» par l’adoration perpétuelle.

Comment prier le Chapelet

Faire le signe de la croix, réciter le ‘Credo’, un ‘Notre Père’, trois ‘Je vous salue Marie’ et un ‘Gloire au Père’.

Chacune des cinq dizaines commence par le ‘Notre Père’, suivi de dix ‘Je vous salue Marie’, un ‘Gloire au Père’ et un ‘Au mon Jésus’.

‘Credo’: Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre; et en Jésus-Christ, son Fils unique, Notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, est ressuscité le troisième jour; est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois au Saint-Esprit, la sainte Eglise catholique, la communion des Saints, la rémission des péchés, la résurrection de la chair, la vie éternelle. Ainsi soit-il.

‘Notre Père’: Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal.

‘Je vous salue Marie’: Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

‘Gloire au Père’: Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit comme il était au commencement, maintenant et toujours dans les siècles des siècles. Amen.

‘Au mon Jésus’: O mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous des feux de l’enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

‘Souvenez-vous’: Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre intercession, ait été abandonné. Animé d’une pareille confiance, j’accours vers vous, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je viens à vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. O Mère de Verbe Incarné, ne méprisez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement, et daignez les exaucer. Ainsi soit-il.

‘Salve Regina’: Salut, ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre consolation, notre espoir, salut! Enfants d’Eve, de cette terre d’exil nous crions vers vous; vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes. O vous, notre Avocate, tournez vers nous vos regards compatissants. Et, après notre exil, obtenez-nous de contempler Jésus, le fruit de votre sein, ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie!

‘Saint Michel’: Saint Michel Archange, défendez nous dans le combat; soyez notre soutien contre la perfidie et les embûches du démon. Que Dieu réprime son audace! Telle est notre humble prière. Et vous, Prince de la milice céleste, par la vertu divine, refoulez en enfer Satan et les autres esprits mauvais, qui sont répandus dans le monde pour perdre les âmes.

‘Ange Gardien’: Ange de Dieu, à qui la bonté divine m’a confié, daignez, en cette journée (en cette nuit), m’éclairer, me garder, me conduire et me gouverner. Amen.

PARTAGEZ CETTE PAGE :
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Print Friendly, PDF & Email